Share this page

IFC soutient la diversification économique du Tchad

Ndjaména, 15 juillet 2013 – IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, compte renforcer ses investissements et ses services-conseils au Tchad, afin d’aider l’économie tchadienne à réduire sa dépendance vis-à-vis du pétrole. Pendant sa visite à Ndjaména, Rashad Kaldany, vice-président et chef des opérations d’IFC, a rencontré des représentants du gouvernement, du secteur privé et des partenaires au développement pour discuter des moyens nécessaires pour la diversification de l’économie du pays.
Rashad Kaldany a déclaré: “Aujourd’hui la priorité d’IFC au Tchad est de soutenir le développement d’autres secteurs de l’économie, comme l’agroalimentaire, et la facilitation de l’accès au financement pour les petites et moyennes entreprises en travaillant avec les banques locales. Il est essentiel que le Tchad favorise sa croissance économique par la diversification de son secteur privé.”
Le portefeuille actuel d’IFC au Tchad se monte à $26 millions, ce qui inclut des investissements dans des institutions financières, dans la téléphonie mobile et dans l’industrie manufacturière. IFC explore d’autres opportunités d’investissement au Tchad, y compris dans les secteurs de l’agroalimentaire et de la santé.
Une règlementation des affaires plus efficace aidera le Tchad à attirer plus d’investissements. IFC compte renforcer son programme de climat des investissements, afin de soutenir les efforts du gouvernement pour rationaliser et simplifier les transactions commerciales, et consolider son programme de formation Business Edge, pour renforcer la capacité de gestion des PME. IFC continuera à aider les banques locales à développer leur portefeuille de PME and compte mettre en place un programme de leasing, permettant un meilleur accès à de gros équipements.
Rashad Kaldany est accompagné d’Ousmane Diagana, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Guinée, le Mali, le Niger et le Tchad, et de Jan Walliser, directeur de la stratégie et des opérations de la Banque mondiale en Afrique.
À propos d’IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement au service du secteur privé. Elle aide les pays en développement à atteindre une croissance durable en finançant des investissements, en mobilisant des capitaux sur les marchés financiers internationaux et en fournissant des services de conseil aux entreprises et aux pouvoirs publics. Au cours de l’exercice 2012, IFC a porté ses investissements à un niveau record de plus de 20 milliards de dollars en exploitant les capacités du secteur privé pour créer des emplois, stimuler l’innovation et résoudre les problèmes de développement les plus pressants. Pour plus d’informations, se rendre sur le site www.ifc.org .
Restez connectés