Share this page

IFC lance le programme de Crédit-bail au Burundi pour aider les petites entreprises à accroître leur productivité

Bujumbura, Burundi, 16 Avril 2014 – IFC, institution membre du Groupe de la Banque mondiale, a annoncé aujourd'hui le lancement du programme Africa Leasing Facility II au Burundi, qui aura pour objectif de poser les bases du crédit-bail comme mode de financement alternatif pour le développement des petites entreprises.
Le crédit-bail est une solution innovatrice de financement pour les petites entreprises en Afrique Sub-saharienne qui n’ont souvent pas d’antécédent en matière de crédit ou de garantie suffisante exigée par la plupart des banques pour financer l'équipement nécessaire pour accroître leur productivité.
Oulimata Sarr, Coordonnatrice Pays de l’IFC, a déclaré, “Les pays qui cherchent à reconstruire leurs économies, comme le Burundi, bénéficient grandement lorsque les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont accès à l'équipement nécessaire, notamment dans les secteurs de l'industrie agroalimentaire, les transports, et les secteurs stratégiques. Avec les outils financiers nécessaires à leur disposition, les entrepreneurs burundais auront la capacité d'accroitre grandement leur impact sur l'économie et de jouer un rôle encore plus important dans le développement futur du pays."  
Madame Aimée Laurentine Kanyana, Vice Gouverneur de la Banque de la République du Burundi avec qui l’IFC a signé un accord de cooperation pour l’assistance technique , a déclaré «  Le crédit-bail est une solution de financement qui concilie les besoins des uns et des autres en alignant sécurité, fiabilité et commodité du mode de financement. Il permettra sans nul doute le développement des opérations d'investissement des PMI/PME et stimulera la croissance. »
Le crédit-bail est un contrat de location à durée déterminée passé entre une entreprise et une banque ou un établissement spécialisé. Le bailleur, accorde le droit d'utilisation d'un bien particulier, pour une période de temps, à l'autre partie, le preneur (ou locataire), qui paiera périodiquement un montant fixe pour le transfert du droit d'utilisation.
Le programme Africa Leasing Facility II d’IFC a pour objectif de créer un environnement légal et fiscal  favorable au crédit-bail, renforcer les capacités des personnes clés du crédit-bail, et mobiliser les investissements de l’industrie du crédit-bail dans le continent. Au cours des cinq dernières années, le programme Africa Leasing Facility d’IFC a formé plus de 10 000 propriétaires de petites entreprises a travers 250 formations, facilité le passage de 16 lois qui couvrent l’environnement légal, fiscal, et régulation de crédit-bail, et mobilise des  investissements dans cinq projets de crédit-bail d'une valeur de près de 27 millions de dollars. Déjà active dans 15 pays du continent, le programme Africa Leasing Facility II se concentrera dans les mois et années à venir sur neuf pays qui se remettent d'un conflit, comme le Burundi.
Le programme Africa Leasing Facility II au Burundi a été mis en place en partenariat avec  la coopération suisse, SECO, et il  fait partie du programme IFC pour l’Accès au Financement, qui vise à accroître l’accessibilité des services financiers aux particuliers et aux micro-, petites et moyennes entreprises. Pour plus d'informations sur le programme Africa Leasing Facility d’IFC, veuillez visiter : www.ifc.org/africaleasing
IFC est actif au Burundi par le biais d’un certain nombre d’autres programmes de services-conseil qui soutiennent la croissance des petites et  moyennes entreprises en élargissant leur accès au financement et en améliorant le climat d’investissement du pays.
Le Burundi est également l'un des neuf pays soutenu par l’Initiative en faveur des États affectés par des conflits en Afrique (CASA) d’IFC qui aide les pays à reconstruire et à renforcer leur secteur privé. CASA et ses partenaires donateurs l'Irlande, les Pays-Bas, et la Norvège soutiennent également la création d’un registre des suretés mobilières du Burundi.
À propos d'IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque Mondiale, est la principale institution internationale de développement au service du secteur privé. Travaillant avec des entreprises privées dans plus de 100 pays, IFC utilise son capital, son expertise et son influence pour aider à éliminer l'extrême pauvreté et à promouvoir la prospérité. En 2013, ses investissements ont atteint un niveau record de près de 25 milliards de dollars, tirant parti du secteur privé pour créer des emplois et relever les défis de développement les plus urgents de la planète. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.ifc.org .  
Restez connecté