Share this page

IFC et le CIDR vont étendre la couverture de la micro-assurance maladie aux populations aux bas revenus au Sénégal

Dakar, Sénégal, le 19 mai 2014 - IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, a annoncé aujourd'hui la conclusion d’un accord avec le Centre International de Développement et de Recherche, visant à étendre la micro-assurance maladie aux personnes à bas revenus et aux employés du secteur informel au Sénégal.
Plus de 65 pour cent de la population du Sénégal n’a pas accès à l’assurance maladie. Les faibles niveaux de financement public consacré à la santé, conjugués à l’absence d'assurance maladie abordable, ont laissé une large partie de la population du Sénégal affronter des dépenses de santé inattendues  élevées en cas d’accidents ou de maladie grave. De telles dépenses peuvent contraindre des foyers à avoir principalement recours à l’emprunt pour financer des soins de santé, ce qui accroît les niveaux d'endettement et de pauvreté.
« En augmentant la capacité des compagnies d'assurance à fournir un produit d’assurance maladie abordable aux personnes à bas revenus et aux personnes travaillant dans le secteur informel, le projet viendra compléter les initiatives de santé du secteur public au Sénégal et commencera à répondre aux besoins abyssaux des plus de 65 pour cent de la population qui n'ont pas accès à une couverture maladie », a déclaré David Crush, le directeur du programme Access to Finance (Accès au financement) d’IFC en Afrique subsaharienne.
Le projet, d’une durée de trois ans, devrait fournir des produits de micro-assurance maladie à bas prix à 108 000 personnes. Les produits de micro-assurance sont proposés par l'administrateur tiers Pool Micro Assurance Santé, qui bénéficie d’une assistance technique et d’un soutien opérationnel dispensés par le CIDR, et qui a été créé par un groupe de six compagnies d'assurance locales privées. L’offre de produits de micro-assurance maladie à prix abordable par le secteur privé sur une base de partage des coûts est une première dans la région de l'Union économique et monétaire ouest-africaine. Ce projet pilote au Sénégal pourrait être dupliqué dans d'autres pays sur la base de cette expérience.
« Ce projet présente pour la première fois des produits de micro-assurance maladie visant à améliorer l'accès aux services de santé au Sénégal, réduisant ainsi les dépenses personnelles lors d'événements de santé catastrophiques, et le recours à des sources de financement informelles suite à des chocs relatifs à la santé. » a déclaré Eric Levoy, le Directeur régional du CIDR pour l’Afrique de l’Ouest.
Le projet a également bénéficié du soutien de l'Agence Française de Développement et de l'Organisation Internationale du Travail.
À propos du Centre International de Développement et de Recherche
Le CIDR est une ONG internationale qui a fait ses preuves et dispose d’une expérience dans le domaine de la micro-assurance maladie. Elle a été fondée en 1961 en France et étudie, élabore et met en œuvre des programmes de développement régionaux en Afrique basés sur la création et/ou le soutien d'activités financières et économiques qui respectent l'équilibre socio-culturel de groupes de population partenaires.  En 2012, le CIDR a géré un portefeuille de projets représentant 5 millions d'euros. Depuis 2009, le CIDR a fourni un soutien technique à six compagnies d'assurance au Sénégal, qui ont créé un groupe de micro-assurance maladie, le PMAS, pour gérer les polices de micro-assurance maladie souscrites auprès de chaque compagnie.  
À propos d'IFC
IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution internationale de développement au service du secteur privé. Travaillant avec des entreprises privées dans plus de 100 pays, IFC utilise son capital, son expertise et son influence pour aider à éliminer l'extrême pauvreté et à promouvoir la prospérité. En 2013, ses investissements ont atteint un niveau record de près de 25 milliards de dollars, tirant parti du secteur privé pour créer des emplois et relever les défis de développement les plus urgents de la planète. Pour plus d'informations, veuillez vous rendre sur le site www.ifc.org
Restez connectés