Share this page

IFC investit dans la concession de l’aéroport de Belgrade pour accélérer le développement des infrastructures en Serbie

Belgrade (Serbie), 21 décembre 2018 – IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, a monté un plan de financement de 182 millions d’euros au profit du nouveau concessionnaire privé de l’aéroport Nikola Tesla de Belgrade, VINCI Airports Serbia, une filiale de VINCI Airports SAS. Le concessionnaire développera et rénovera l’aéroport Nikola Tesla Airport afin de stimuler les industries du tourisme et des transports en Serbie, et promouvoir la croissance économique.
VINCI Airports SAS, l’un des premiers exploitants d’aéroports dans le monde et membre du groupe français VINCI SA, a obtenu la concession en janvier pour développer cet aéroport à l’issue d’un appel d’offres public. Le contrat de 25 ans porte sur le financement de la rénovation, de l’extension, de l’exploitation et de la maintenance de l’aéroport, qui devrait quasiment tripler son trafic passager d’ici la fin de la concession.
Le montage financier d’IFC se compose d’un prêt A de 72 millions d’euros pour le compte propre de la Société et d’un prêt B de 110 millions d’euros pour le compte des banques qui participent à la syndication.
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) apporte les mêmes montants au titre des prêts A et B. IFC, la BERD, Deutsche Investitions- und Entwicklungsgesellschaft (DEG) et la Société de promotion et de participation pour la coopération économique, SA (Proparco) ont été les chefs de file de ce projet. Six banques commerciales (Banca IMI, Unicredit, Erste Group, Kommunalkredit, CIC et Société Générale) sont mobilisées pour participer au financement dans le cadre des prêts B syndiqués d’IFC et de la BERD.
« Nous sommes ravis de pouvoir accompagner l’arrivée d’un leader mondial de l’exploitation aéroportuaire en Serbie, aidant ainsi l’aéroport Nikola Tesla Airport à donner la pleine mesure de son potentiel pour tous les acteurs », indique Thomas Lubeck, directeur régional d’IFC pour l’Europe centrale et du Sud-Est. « Il s’agit de la première concession aéroportuaire dans le pays et nous espérons qu’elle servira à montrer comment le secteur privé peut apporter des solutions efficaces dans le secteur des infrastructures dans la région. »
Cette opération de financement est la dernière d’une série d’investissements d’IFC dans des aéroports de pays émergents, dont la rénovation peut doper l’économie, notamment par le développement du tourisme. Depuis 2005, IFC a engagé et mobilisé plus de 2,1 milliards de dollars à l’appui de projets aéroportuaires dans le monde.
Cheryl Edleson Hanway, directrice régionale pour les infrastructures et les ressources naturelles à IFC ajoute qu’« IFC se félicite de pouvoir apporter en Serbie son expertise mondiale du financement dans le secteur aéroportuaire et d’accompagner VINCI qui prend en charge l’exploitation privée de l’aéroport Nikola Tesla. Nous espérons que cette transaction phare fournira un exemple régional de participation réussie des acteurs privés dans le secteur des infrastructures et qu’elle pourra être transposée sur d’autres marchés cherchant à emprunter la même voie ».
Le coût total du projet de l’aéroport de Belgrade est estimé à 982 millions d’euros, comprenant notamment le versement initial d’une redevance de concession de 501 millions d’euros au Gouvernement serbe, et des dépenses d’équipement et de développement s’élevant à près de 380 millions d’euros. Grâce à cette modernisation de l’aéroport, le trafic de passagers devrait passer de 5,3 millions en 2017 à plus de 14 millions par an d’ici la fin de la période de concession en 2043.  
IFC en bref
IFC, institution sœur de la Banque mondiale et membre du Groupe du même nom, est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé dans les marchés émergents. Elle collabore avec plus de 2 000 entreprises à travers le monde et consacre son capital, ses compétences et son influence à la création de marchés et d’opportunités dans les régions les plus difficiles du monde. Durant l’exercice 2017, IFC a fourni un montant record de 19,3 milliards de dollars de financements à long terme aux pays en développement, en mobilisant les capacités du secteur privé pour contribuer à mettre fin à la pauvreté et promouvoir une prospérité partagée. Pour de plus amples informations, consulter le site : www.ifc.org
Pour rester en contact :