Share this page

IFC et la Fédération Nationale des TIC, partenaires pour l’amélioration des compétences des jeunes

Tunis, Tunisie, le 29 octobre 2013 —IFC, membre du Groupe de la Banque Mondiale, a signé aujourd’hui un accord de partenariat avec la Fédération Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication pour la soutenir dans l’amélioration des perspectives d’emploi des jeunes dans le secteur prometteur des technologies de l’information et de la communication (TIC).
IFC apportera conseil et expertise à la Fédération Nationale des TIC, relevant de l’ Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisnat, pour l’élaboration d’un programme de formalisation des standards dans le secteur des TIC. L’effort portera sur la mise en place de mécanismes de suivi et contrôle des tendances du marché de l’emploi et la définition d’un référentiel des compétences et formations requises par les professionnels qui permettront aux écoles et universités de concevoir des programmes de formation qui répondent aux attentes du secteur. Ce programme est vital pour le secteur car, alors qu’il connaît une forte croissance en Tunisie, une disparité demeure entre les formations dispensées et les besoins des entreprises.
« Les diplômés issus de la plupart des cursus de formation ne possèdent pas les compétences requises par un secteur des technologies de l’information et de la communication en plein essor et en constante évolution » précise Kais Sellami, Président de la Fédération Nationale des TIC. « Grâce à ce partenariat avec IFC, nous allons pallier ce décalage en contribuant à l’amélioration de la qualité des programmes de formation pour une meilleure conformité des profils des jeunes diplômés avec la réalité du marché et favoriser ainsi la croissance du secteur. »
Le secteur des TIC est l’un des plus dynamiques de l’économie tunisienne. Sa contribution au PIB du pays est passée de 2% à près de 7% en l’espace de dix ans, soit autant que le tourisme actuellement.
« Le chômage est l’une des principales préoccupations pour la stabilité et la croissance économique de la région » indique Antoine Courcelle-Labrousse, Représentant résident d’IFC en Tunisie. « Ce partenariat renforcera le dialogue entre les entreprises et les universités. Il s’attachera à assurer l’employabilité des jeunes diplômés pour soutenir la croissance de l’économie tunisienne. »
Ce projet est réalisé grâce au soutien du Gouvernement des Pays-Bas, du Sécrétariat d'Etat suisse aux affaires économiques et de UKaid.
Le partenariat avec la Fédération Nationale des TIC fait partie du programme E4E (Education for Employment for Arab Youth) d’IFC à destination de la jeunesse arabe, un effort conjoint avec le Islamic Development Bank. Lancé en Tunisie, Egypte, Jordanie et au Maroc, ce programme vise à doter les jeunes futurs actifs de la formation et des compétences requises par les entreprises.
A propos d’IFC
IFC (Société financière internationale), membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus importante institution internationale pour le développement du secteur privé dans les pays émergents. IFC travaille avec des entreprises du secteur privé dans plus de 100 pays et mobilise son capital et son expertise pour réduire l’extrême pauvreté et permettre un développement plus équitable. Au cours de l’exercice fiscal 2013, les investissements d’IFC ont atteint un niveau record de plus de 25 milliards USD. Ils ont permis d’accroître la capacité du secteur privé à créer des emplois et à s’attaquer aux défis les plus urgents en matière de développement. Pour plus d’informations, visitez le site www.ifc.org
Restez connecté
A propos de la Fédération Nationale des TIC
La Fédération Nationale des Technologies d’Informations et de Communications est l’une des 17 fédérations sectorielles composant l’UTICA (Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat). La Fédération des TIC comporte 8 chambres nationales : la Chambre des Sociétés de Service et d’Ingénierie Informatique (Infotica),  la Chambre de l’Informatique et de la Bureautique, la Chambre des Intégrateurs des  Équipements de Communication, la Chambre des Industries de Montage Informatique, la Chambre des Centres d’Appels, la Chambre des Services à Valeur Ajoutée de communication, la Chambre des Publinets et la Chambre des Distributeurs et importateurs de téléphonie mobile. La Fédération Nationale des TIC a pour mission : la réalisation d'actions sectorielles visant le développement du secteur et la promotion des opérateurs du secteur privé ; l’appui des actions syndicales, de développement et de promotion des différentes chambres syndicales nationales qui la composent ; la représentation du secteur des TIC auprès des structures de tutelle et d'appui nationales, régionales et internationales.
Restez connecté