Share this page

La Vice-présidente d’IFC, Dorothy Berry, s’engage à soutenir davantage les PME du Sénégal et les réformes du climat des investissements

Dakar, Sénégal, 24 janvier 2013 – IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, continuera à développer son soutien au financement des petites et moyennes entreprises, et travaillera main dans la main avec le gouvernement du Sénégal pour rationaliser son climat des investissements, afin de favoriser la création d’emplois, a déclaré Dorothy Berry, Vice-présidente IFC pour les Ressources Humaines, la Communication et l’Administration.
Pendant sa visite au Sénégal, Berry a rencontré Amadou Kane, Ministre de l’Economie et des Finances, et a discuté avec lui des efforts d’IFC pour encourager les prêts aux PMEs à travers les banques locales, et du prochain diagnostic IFC sur les réformes du climat des investissements les plus importantes pour le pays.
Berry a dit, « IFC s’engage à encourager la création d’emploi au Sénégal. Au Sénégal, comme dans la plupart des pays en voie de développement, les principales contraintes pour les PME, alors qu’elles sont la première source d’emploi, sont les formalités compliquées et onéreuses, les coupures d’électricité, et le peu d’accès au financement. Nous travaillons pour aider à éliminer ces obstacles. »
Au Sénégal, IFC concentre ses efforts sur la production d’électricité, avec le financement de quatre centrales électriques, et sur l’accès au financement et la formation des PME. Le montant total du portefeuille IFC au Sénégal est de $91 millions, dont plusieurs projets de développement d’infrastructure, de facilitation du commerce, et de promotion de la sécurité alimentaire. A travers ses services-conseils, IFC soutien la création du crédit-bail, les prêts bancaires aux PME, la formation des PME en gestion, et la réforme du climat des investissements.
Récemment, une étude IFC sur l’emploi a conclu que les quatre obstacles principaux à la création d’emploi par le secteur privé sont : un climat des investissements faible, une infrastructure inadaptée, un accès limité au financement pour les PME, et un manque de formation et de compétences.
À propos d’IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement au service du secteur privé. Elle aide les pays en développement à atteindre une croissance durable en finançant des investissements, en mobilisant des capitaux sur les marchés financiers internationaux et en fournissant des services de conseil aux entreprises et aux pouvoirs publics. Au cours de l’exercice 2012, IFC a porté ses investissements à un niveau record de plus de 20 milliards de dollars en exploitant les capacités du secteur privé pour créer des emplois, stimuler l’innovation et résoudre les problèmes de développement les plus pressants. Pour plus d’informations, se rendre sur le site www.ifc.org .
Stay Connected