Share this page

IFC investit dans un mécanisme de partage des risques avec la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de la Côte d’Ivoire afin d’augmenter les prêts aux petites et moyennes entreprises

Abidjan, Côte d’Ivoire, 31 mai 2012 – IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, a signé aujourd’hui un accord de partage des risques avec la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de la Côte d’Ivoire (BICICI). Cet accord, le premier investissement IFC dans le secteur bancaire ivoirien depuis la fin du conflit, devrait permettre à la BICICI d’augmenter son financement aux petites et moyennes entreprises (PME) à hauteur de 20 milliards de CFA.  
Les PME ciblées par ce nouvel investissement sont surtout actives dans les secteurs de l’agrobusiness, la santé, les travaux publics et les transports.
« L’une des missions d’IFC est d’aider les pays post conflits à redémarrer leur économie à travers leur secteur privé. L’objectif de cet investissement est non seulement de soutenir la relance du secteur financier en Côte d’Ivoire, mais aussi de permettre que celle-ci profite aux PME, qui sont la charnière de l’économie du pays, » a dit Cassandra Colbert, représentante permanente d’IFC en Côte d’Ivoire.
«L’investissement d’IFC nous permettra de développer un portefeuille de prêts aux PME plus large plus rapidement. Alors que l’économie de la Côte d’Ivoire reprend pied, la BICICI souhaite participer activement à la reconstruction de notre pays en permettant aux PME de fonctionner, » a dit Fabien Riguet, Administrateur Directeur Général de la BICICI, filiale du Groupe BNP Paribas.
Les PME ivoiriennes sont confrontées à de nombreuses difficultés dont l’accès limité au financement de la part des banques commerciales. L’impossibilité d’obtenir un financement a empêché de nombreuses entreprises de reprendre leurs activités depuis la fin du conflit.
À propos d’IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement au service du secteur privé.  Elle aide les pays en développement à atteindre une croissance durable en finançant des investissements, en fournissant des services de conseil aux entreprises et aux gouvernements, et en mobilisant des capitaux sur les marchés financiers internationaux.  Au cours de l’exercice fiscal 2011, durant cette période d'incertitude économique qui touche le monde, IFC a aidé ses clients à créer des emplois, à améliorer leur performance environnementale, et à investir dans les collectivités locales dont ils ont la charge.  Ces nouveaux investissements ont atteint un chiffre record d’environ 19 milliards de dollars.  Pour plus d’informations, se rendre sur le site www.ifc.org
A propos de BICICI
La Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de la Côte d’Ivoire ( www.bicici.org ) a été créée en 1962. S'appuyant sur un réseau de 31 agences sur l'ensemble du territoire ivoirien, la BICICI est un des premiers acteurs bancaires du pays. Elle détient ainsi des positions importantes sur les clientèles des particuliers, des professionnels, des entreprises et des institutionnels. Après une première certification ISO 9001 version 2000 obtenue pour ses activités de crédits et remises documentaires, la BICICI vient d'obtenir une seconde certification pour ses activités de traitement des crédits, des remises documentaires, des ordres de virements nationaux et internationaux. Récompensée du prix Innovation BNP Paribas pour le produit Mobile Banking - Orange Money, la BICICI offre une large gamme de services innovants de gestion de comptes, de financements et d'épargne. Son appartenance au Groupe BNP Paribas, lui permet également d'accompagner ses clients dans leurs opérations et démarches à l'international.
*Le prix de l’innovation BNP Paribas récompense chaque année les produits et services les plus innovants développés dans le Groupe.
*En Afrique, grâce à sa forte présence régionale au travers de ses filiales BICI, le Groupe BNP Paribas est un acteur important de la zone UEMOA.