Share this page

Forum annuel de l'IFC et de la BEI sur les progrès des programmes de financement des petites entreprises

Washington D.C., 7 juin 2012 — L'IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, et la BEI, Banque européenne d'investissement, ont donné aujourd'hui le coup d'envoi, à Luxembourg, du forum annuel des institutions de financement du développement (IFD) dont les objectifs sont le partage de connaissances sur l'accès renforcé aux services financiers pour les petites et moyennes entreprises (PME) et le bilan des progrès réalisés au titre du programme de financement des PME du G20, priorité fondamentale pour la création d'emplois et la réduction de la pauvreté dans les pays en développement.
La réunion 2012 des IFD sur le financement des PME , tenue par le groupe de travail sur le financement des PME qui représente les IFD, est une assemblée annuelle de responsables politiques, d'intervenants en développement et d'acteurs du secteur privé qui discutent des modèles de financement des PME réussis et conviennent d'actions à mettre en œuvre afin d'augmenter durablement le financement des PME et de promouvoir un cadre réglementaire et macropolitique moins contraignant pour le commerce.
L'accès aux services financiers pour les petites entreprises et les particuliers demeure une priorité majeure pour la plus grande partie du monde en développement. En effet, 2,5 milliards de personnes n'ont toujours pas accès à des services financiers formels, et 400 millions de petites entreprises manquent de financement pour soutenir leur croissance; or, presque la moitié des emplois créés dans les pays en développement dépendent de ces entreprises.
"Générer de l'emploi et de la croissance par le soutien des PME est une priorité essentielle de l'IFC. Les États, le secteur privé et les donateurs ont tous un rôle à jouer dans le programme de financement des PME, a déclaré Peer Stein, responsable du secteur des opérations mondiales des services de conseils en accès au financement de l'IFC. Ces assemblées annuelles sont des plateformes indispensables pour rendre compte des progrès accomplis, mesurer les résultats et planifier les étapes suivantes. "
"Financer l'investissement des petites entreprises et soutenir l'économie réelle sont des priorités clés de la BEI, et cet engagement a été reconduit plus fermement vu la crise économique que nous traversons, a déclaré pour sa part Plutarchos Sakellaris, vice-président de la Banque européenne d'investissement. Nous travaillons en étroite concertation avec nos homologues pour que nos actions de soutien soient le plus efficaces possible, et nous sommes heureux d'accueillir cette année la réunion des institutions de financement du développement et les responsables politiques du financement des PME pour contribuer à renforcer la coopération conjointe au profit des entrepreneurs. "
La réunion 2012 des IFD sur le financement des PME fait suite à la réunion de l'année dernière organisée conjointement par l'IFC et l'Agence française de développement à Paris. À ce titre, elle rend compte cette année des progrès réalisés sur un certain nombre de recommandations clés, notamment la création de la nouvelle initiative de financement des PME et le forum de financement des PME, SME Finance Forum .
À propos de la BEI
La Banque européenne d'investissement (BEI) est l'institution de l'Union européenne (UE) qui accorde des financements à long terme. Elle est détenue par les États membres de l'UE. Elle octroie des financements à long terme pour des investissements viables afin de contribuer à l'atteinte des objectifs stratégiques de l'UE. La BEI, plus important prêteur et emprunteur international non souverain, réunit les ressources dont elle a besoin pour financer ses opérations de prêt en empruntant sur les marchés des capitaux, essentiellement en émettant des titres obligataires. Pour obtenir de plus amples informations, rendez-vous à l’adresse http://www.eib.org/ .
À propos de l’IFC
Membre du Groupe de la Banque mondiale, l'IFC est la plus importante institution financière de développement spécialisée sur le secteur privé. Nous aidons les pays en développement à atteindre une croissance durable en finançant l'investissement, en formulant des conseils aux entreprises et aux États, et en mobilisant du capital sur les marchés financiers internationaux. Au cours de l'exercice 2011, en pleine incertitude économique mondiale, nous avons aidé nos clients à créer des emplois, à renforcer la performance environnementale et à soutenir leurs collectivités locales par le biais d'investissements records de presque 19 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples informations, rendez-vous à l’adresse www.ifc.org .
Suivez-nous