Share this page

Le Vice-Président Exécutif d’IFC promet une coopération accrue avec ses partenaires afin d'appuyer la croissance économique du Mali

Bamako, Mali, 17 juin 2010 – Lars Thunell, Vice-président exécutif et PDG d’IFC, un membre du Groupe Banque mondiale, a aujourd’hui annoncé qu’IFC s’engageait à accroître sa collaboration avec la Banque mondiale et d’autres partenaires au développement en vue d’appuyer une croissance économique durable au Mali.
Thunell s’exprimait au cours d’une visite au Mali, où il a rencontré des clients du secteur privé et des représentants du gouvernement, dont le président Amadou Toumani Touré, le Premier ministre Modibo Sidibé et le ministre de l'Economie et des Finances, Sanoussi Touré.
Thunell  a également  pris part aux discussions avec d’autres représentants du Groupe Banque mondiale et des bailleurs, discussions portant sur la remise à niveau des fonds de l'Agence de Développement International, membre de la Banque mondiale dont l'objectif est de réduire la pauvreté dans les pays les plus pauvres du monde en leur proposant des  crédits sans intérêts et des subventions ou programmes destinés à stimuler la croissance économique, réduire les inégalités et améliorer les conditions de vie des populations.
« Dans un climat d’incertitude constante quant à la conjoncture économique mondiale, il est plus que jamais important d’intensifier notre appui à la croissance économique durable dans les pays les plus pauvres », a affirmé Thunell.  « IFC s’engage à renforcer sa collaboration avec d’autres membres du Groupe Banque mondiale et d’autres partenaires, afin de contribuer à la création de davantage d'opportunités pour le peuple du Mali ».
La stratégie d’IFC au Mali vise à développer le secteur financier, de sorte à ce qu’il puisse mieux soutenir les petites entreprises, à aider le pays à diversifier son économie en promouvant des industries telles que l’agro-alimentaire, la transformation des produits et le tourisme, et à travailler à améliorer les infrastructures du pays.   Au 15 juin, 2010, l’encours de crédit au Mali totalisait 32 millions de dollars, cet encours incluant des investissements dans les secteurs manufacturier, agro-alimentaire et financier.  
Bon nombre des projets d’IFC au Mali impliquent une collaboration étroite avec ses partenaires. IFC collabore par exemple avec le gouvernement du Mali et l’Agence de Développement Internationale à proposer des crédits et des Services consultatifs aux micro-, petites et moyennes entreprise. Le programme aide la Bank of Africa Mali à proposer davantage de prêts aux petites entreprises, cette lacune constituant une contrainte majeure pour le secteur privé.  IFC travaille également avec la Banque mondiale à aider le gouvernement du Mali à améliorer son climat d’investissement, ce qui permettra d’atténuer certains des obstacles auxquels le secteur privé du pays se trouve confronté.
A propos d’IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque Mondiale, crée les conditions pour permettre aux personnes d’échapper à la pauvreté et d’améliorer leur vie. Nous favorisons une croissance économique pérenne dans les pays en développement en soutenant le développement du secteur privé, en mobilisant le capital privé, et en prêtant des services de conseil et d’atténuation du risque au profit des entreprises et des gouvernements. Nos récents investissements ont totalisé la somme de $14.5 milliards pour l’année fiscale 2009, et ont permis d’acheminer des capitaux vers les pays en développement pendant la crise financière. Pour de plus amples informations, merci de vous rendre sur notre site www.ifc.org