Share this page

IFC et Zain s'allient pour augmenter l'accès au téléphone et créer des emplois dans les zones rurales de Madagascar

Tananarive, 28 novembre 2008 —IFC, un membre du groupe de la Banque mondiale, a annoncé aujourd’hui qu’il travaillerait avec Zain Madagascar dans l'objectif d'augmenter l'accès au téléphone dans les zones rurales de Madagascar, tout en faisant la promotion de l'entreprenariat et en créant des emplois.
Le programme Village Phone relie Zain Madagascar à des entrepreneurs ruraux qui vendent du temps de communication sur les réseaux des sociétés dans leurs communautés locales. Zain fournit le matériel aux entrepreneurs, et IFC aide à développer et à gérer le programme. Depuis le début des opérations en avril 2008, Village Phone Madagascar a déjà mis en place quelques 800 opérateurs qui fourniront un accès aux services de téléphonie à plus de 800 000 personnes vivant en zone rurale.
« Le secteur des télécommunications est extrêmement important pour la poursuite du développement de l’économie de Madagascar », a affirmé l’administrateur délégué de Zain Madagascar, Ihab El-Foulu, lors d’une cérémonie de lancement officiel du programme Village Phone. « Travailler avec IFC permet à Zain de développer considérablement les services de téléphonie dans des zones auparavant isolées à Madagascar, et aide à fournir un moyen de subsistance aux personnes. »
Le programme Village Phone se fonde sur la relation existante entre IFC et Zain dans plusieurs pays d’Afrique. En 2007, IFC a accordé des emprunts à des filiales de Zain en République Démocratique du Congo, à Madagascar, au Malawi, au Sierra Leone et en Ouganda, afin de les aider à développer et à améliorer leur réseau de téléphonie mobile.
« La promotion efficace et abordable de la communication est une priorité stratégique pour que IFC puisse soutenir le développement économique de Madagascar », a affirmé le vice président exécutif d’IFC Lars Thunell. « Le programme Village Phone démontre notre partenariat innovant avec Zain et la manière dont nous travaillons ensemble pour soutenir le rôle des technologies de l’information et des communications dans le développement de l’Afrique. »
Thunell était à Madagascar pour une visite de trois jours pour souligner l’engagement d’IFC dans le pays. Son agenda inclut des réunions avec des partenaires de développement clés et des représentants du gouvernement, dans le Président Marc Ravalomanana, le Premier Ministre Charles Rabemananjara, le Ministre de l'économie, du commerce et de l'industrie Ivohasina Razafimahefa, le Ministre des finances et du budget Haja Nirina Razafinjatovo et le Ministre de l'énergie et des mines Elysé Razaka.
La stratégie d’IFC à Madagascar se concentre sur le soutien au développement de marchés financiers locaux, l’aide au développement des infrastructures, la promotion des investissements dans des secteurs clés de l’économie comme les mines, l’agroalimentaire et le tourisme, et l’amélioration de l’environnement de l’entreprise.
A propos d’IFC
IFC, un membre du Groupe Banque mondiale, crée des opportunités pour que les personnes puissent sortir de la pauvreté et améliorer leur niveau de vie. Nous favorisons une croissance économique durable dans les pays en développement en soutenant le développement du secteur privé, en mobilisant des capitaux privés, et en fournissant des services de conseil et d'atténuation du risque aux entreprises et aux gouvernements. Nos nouveaux investissements ont totalisé 16,2 milliards de dollars au cours de l’exercice budgétaire 2008, une augmentation de 34 pour cent par rapport à l’année précédente. Pour plus d’informations, veuillez vous rendre sur le site www.ifc.org .