Share this page

L’IFC S'engage pour la Croissance et le Développement au Mali à Travers le Soutien au Secteur Privé

Bamako, Mali, le 17 décembre 2008 – L’IFC, membre du Groupe de la Banque Mondiale, cherche à augmenter son impact en termes de développement en favorisant un meilleur climat d’investissement, en développant des programmes notamment dans les secteurs de l’éducation et du tourisme et en recherchant des opportunités d’investissement dans les secteurs financier, manufacturier, minier et touristique », a déclaré aujourd’hui aux journalistes Monsieur Thierry Tanoh, au terme de sa première visite au Mali, en qualité de Vice-président pour l’Afrique et l’Europe de l’Ouest de l’institution.
Monsieur Tanoh était accompagné de Madame Yolande Duhem, nouvelle directrice de l’IFC pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale. Ils ont rencontré le Président de la République, son H.E. Amadou Toumani Touré, des membres du gouvernement et le secteur privé afin de discuter des opportunités d’investissement et de conseil dans les secteurs stratégiques mentionnés supra.
« Le secteur privé jouera un rôle de plus en plus important pour la création d'emplois et la réduction de la pauvreté au Mali », a déclaré Monsieur Tanoh. «L’IFC travaillera avec le Gouvernement du Mali pour favoriser l’émergence d'un environnement plus favorable à l’investissement privé et au développement d’une économie dynamique et inclusive. »
Depuis qu’elle a commencé à travailler au Mali, l’IFC a mobilisé environ 152 millions de dollars américains en investissements. L’encours des investissements de l’IFC au Mali s’élève à près de 22,33 millions de dollars américains sur la base des engagements, notamment en faveur du Groupe Ami, de la BOA Mali, de la Société d’exploitation minière d’or SEMOS, de l’Hôtel Salam et de Graphique Industrie.
Le Mali est classé 166 ème sur 181 pays selon le rapport Doing Business 2009 de l’IFC et de la Banque Mondiale, qui classe les pays en fonction de la facilité d’y faire des affaires. Le Mali pourrait énormément bénéficier d’une amélioration du climat des investissements susceptible d’attirer davantage d’investissements privés.
Dans le cadre de cette tournée, le Mali est le deuxième pays d’Afrique de l’Ouest visité par Monsieur Tanoh et Madame Duhem qui se sont déjà rendus au Niger et sont attendus au Togo et en Côte d'Ivoire, pour discuter de la façon dont les activités de d’investissement et de conseil d'IFC peuvent avoir le plus grand impact sur l’avenir de ces économies.
A propos de l’IFC
L’IFC, filiale du Groupe de la Banque Mondiale, a pour vision de créer des opportunités pour permettre aux populations d’échapper à la pauvreté et d’améliorer leurs conditions de vie.  Nous encourageons une croissance économique durable dans les pays en développement en soutenant le secteur privé, en mobilisant le capital privé, et en offrant des services de conseil et de mitigation des risques aux entreprises et aux gouvernements. Nos nouveaux investissements se sont élevés à 16.2 milliards USD à la fin de l’année fiscale 2008, ce qui représente une augmentation de 34% par rapport à l’année précédente. Pour plus d’information, veuillez visiter www.ifc.org .