Share this page

IFC et Ecobank Cameroun augmentent les prêts et les transactions commerciales destinés aux entreprises de petite et moyenne envergure

Yaoundé, Cameroun, 10 novembre 2009 – IFC, membre du groupe de la Banque Mondiale, a annoncé aujourd'hui qu'elle s'associerait à Ecobank Cameroun en vue d'augmenter les prêts octroyés aux petites et moyennes entreprises au Cameroun et d’aider à augmenter leur part du commerce mondial.
IFC fournira 8 millions de dollars en cautionnements contre les transactions commerciales sous-jacentes d’Ecobank Cameroun, pour permettre à la banque de mieux couvrir le risque de paiement de ses clients, dont bon nombre sont des entreprises de petite et moyenne envergure.
 IFC fournira également des services consultatifs afin d’aider la banque à augmenter les prêts aux petites et moyennes entreprises en développant de nouveaux produits de prêt, en rationalisant les procédures, et en proposant une formation avancée afin d'accroître les compétences de son personnel. .
 « Notre collaboration avec IFC permettra à Ecobank Cameroun de mieux soutenir les petites et moyennes entreprises, qui constituent une part significative de l'économie du Cameroun et sont souvent confrontées à des difficultés d’accès au crédit », affirme Babahady Marega, le Directeur général d'Ecobank Cameroun. « Ecobank Cameroun fait constamment tout son possible pour offrir une gamme novatrice de produits et de services pour nos clients ».
Cette collaboration est la dernière en date d'une série entre IFC et le groupe Ecobank, qui entretiennent une relation de longue date en facilitant le commerce et le développement économique en Afrique. IFC a investi dans un certain nombre de filiales du groupe, et a investi dans la société de portefeuille du groupe en 1999 et en 2008. IFC a également appuyé les améliorations apportées à la structure de gouvernance du groupe et à ses normes sociales et environnementales.
« Le partenariat avec Ecobank Cameroun reflète la stratégie d’IFC d’améliorer le commerce avec l’Afrique sub-saharienne et entre les pays de la région et appuyer les entreprises de plus petite envergure au Cameroun », a affirmé Yolande Duhem, Directrice d’IFC pour l’Afrique de l’Ouest et centrale.  « IFC est engagée à créer une architecture financière viable capable fournir des services financiers aux entreprises des personnes qui en ont le plus besoin ».
IFC est la seule institution financière internationale à se concentrer exclusivement sur le secteur privé, le moteur du développement durable dans les marchés émergents. Elle recherche actuellement une augmentation de son capital afin de renforcer sa capacité à créer des opportunités pour les pauvres dans les pays en voie de développement, y compris le soutien aux entreprises de moindre envergure.
A propos d'IFC
IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, crée des opportunités pour que les personnes puissent sortir de la pauvreté et améliorer leur niveau de vie. Nous favorisons une croissance économique durable dans les pays en développement en soutenant le développement du secteur privé, en mobilisant des capitaux privés, et en fournissant des services de conseil et d'atténuation du risque aux entreprises et aux gouvernements. Nos nouveaux investissements ont totalisé 14,5 milliards de dollars au cours de l’exercice budgétaire 2009, contribuant à injecter des capitaux dans les pays en développement au cours de la crise financière. Pour plus d’informations, veuillez vous rendre sur le site www.ifc.org .