Share this page

IFC s’engage à améliorer le climat des affaires, en soutenant les petites entreprises au Mali

Bamako, Mali, le 11 février 2008 - IFC, un membre du Groupe de la Banque Mondiale, cherche à augmenter son impact en termes de développement au Mali en favorisant un meilleur climat d'investissement, en travaillant avec des institutions financières pour augmenter le financement aux petites entreprises, et en soutenant des secteurs économiques essentiels tels que ceux des infrastructures, de l’agroalimentaire et du tourisme, a déclaré aujourd'hui le Vice-président exécutif et PDG d’IFC, Lars Thunell.
Thunell s’est rendu à Bamako au cours d’un déplacement professionnel d’une journée afin d’explorer les domaines dans lesquels IFC peut aider à renforcer davantage la croissance économique et le développement du secteur privé du pays. Survenant juste après un déplacement professionnel en décembre de Thierry Tanoh, Vice-président pour l’Afrique d’IFC, la visite de Thunell a souligné l’engagement d’IFC envers son partenariat bien établi avec le Mali.
Thunell a rencontré des membres du Gouvernement, dont le Président Amadou Toumani Touré, le Premier Ministre Modibo Sidibé, et le Ministre des Finances Abou-Bakar Traore. Il a également rencontré des partenaires au développement, des représentants locaux du secteur privé et des clients d’IFC.
« IFC travaille avec des sociétés et des institutions dans divers secteurs au Mali afin de promouvoir de meilleures pratiques et un secteur privé plus dynamique, » a affirmé M. Thunell. « Nous continuerons à développer nos activités avec une gamme diverse de produits financiers et de services de conseils afin de répondre aux besoins de nos clients et de garantir un impact plus important en termes de développement. »
Depuis que la société a commencé à travailler au Mali, IFC a mobilisé environ 134 millions de dollars américains en investissements. Le portefeuille d'investissements actuel d'IFC dans le pays se situe à près de 7 millions de dollars américains, incluant la SEMOS, une société d’exploitation d’or, et des prêts à l'Hôtel Salam et à Graphique Industrie.
IFC a signé aujourd’hui un prêt de 8 millions d’euros octroyé au Groupe Achcar Mali Industries pour l’aider à financer un programme d'expansion et de diversification des produits dans la société agroalimentaire.
Le Mali se classe en 166 è position sur 181 pays selon le rapport d'IFC-Banque Mondiale Doing Business 2009, qui classe les pays en fonction de la facilité à y faire des affaires. Le pays pourrait grandement bénéficier d’un meilleur climat des affaires qui permettrait d’attirer davantage d’investissements dans le secteur privé.
A propos d’IFC
IFC, une organisation membre du groupe de la Banque mondiale, crée des opportunités permettant aux personnes d'échapper à la pauvreté et d'améliorer leur vie. Nous encourageons une croissance économique durable dans les pays en voie de développement en soutenant le développement du secteur privé, en mobilisant des capitaux privés, et en fournissant des services de conseils et d’atténuation des risques aux entreprises et aux gouvernements. Nos nouveaux investissements ont atteint la somme de 16,2 milliards de dollars américains au cours de l’exercice 2008, soit une hausse de 34 pour cent par rapport à l'année précédente. Pour de plus amples informations, consultez le site: www.ifc.org .