Share this page

IFC investit dans le Groupe Bank of Africa pour accroître le financement des PME dans huit pays

Dakar, Sénégal, le 4 juin 2018 - IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, a annoncé un financement de 60 millions de dollars dans le Groupe Bank of Africa. Ce financement est une garantie de portefeuille au niveau régional qui permettra au Groupe BOA d’accroître ses financements aux PME dans huit pays et ainsi de contribuer à la création d’emplois et à la croissance dans la région.
Le financement est réalisé grâce à l’appui du Women Entrepreneurs Opportunity Facility (WEOF) -lancé par IFC à travers son programme Banking on Women - ainsi que de l’initiative 10,000 Women de Goldman Sachs. Le financement a également bénéficié de l’appui du Global SME Finance Facility , un partenariat entre IFC, DFID (l’agence britannique de développement international) et le Ministère des Affaires Etrangeres  des Pays-Bas.
L’investissement d’IFC couvrira 50 pourcent des risques sur un portefeuille maximum de 120 millions de dollars de financement des PME locales au Burkina Faso, au Ghana, à Madagascar, au Mali, au Niger, au Sénégal, en Tanzania et au Togo. La moitié de l’investissement sera dédiée à l’appui de PME femininesainsi que d’activités liées à la lutte contre le  changement climatique, telles que l’acquisition d’équipement efficients en consommation d’énergie, l’installation de petits systèmes solaires ou de biomasse,  ou encore la mise en place de chaînes d’approvisionnement intelligentes sur le plan cilmatique dans le secteur agricole.
Cristina Shapiro, le responsable de l’initiative 10,000 Women, a déclaré, “Les recherches menées par Goldman Sachs indiquent qu’augmenter l’accès au crédit pour les PME gérées par des femmes sur les marchés émergents peut accroître le revenu par habitant de 12 pourcent en moyenne d’ici à 2030. Les femmes entrepreneurs ont le potentiel pour dynamiser la croissance en Afrique.  A travers notre partenariat, nous cherchons à mettre sur pied des entreprises solides, gérées par des femmes. Nous cherchons également, à travers nos financements, à offrir à ces femmes l’opportunité de réaliser pleinement leur potentiel.”
Pour Cheikh Oumar Seydi, Directeur d’IFC pour l’Afrique, “Accroître le financement des PME, particulièrement sur les marchés où les risques sont plus élevés, est un pilier de la stratégie d’IFC en Afrique. Cet investissement permettra au groupe BOA de financer plus de 5 000 prêts à des entreprises sur les cinq prochaines années. Cela pourrait avoir un impact énorme dans les pays concernés, quand on sait que sept d’entre eux sont des pays à faible revenu et cinq sont des pays fragiles ou affectés par des conflits.”
Les PME sont la principale source de croissance, de création d’emplois et d’innovation, mais ne peuvent se développer sans accès à des financements. Elles représentent 30 à 67 pourcent du PIB et créent 67 pourcent des emplois en Afrique subsaharienne, où 350 millions d’emplois devront être créés au cours des vingt prochaines années.  
WEOF est un fonds qui œuvre pour soutenir l’accès au financement pour cent mille femmes à travers le monde. Le programme Banking on Women d’IFC a déboursé 64 investissements représentant un montant global de 1.71 milliard de dollars dont un milliard de dollars ont été financés par WEOF au bénéfice d’institutions financières dans vingt-six pays. Banking on Women d’IFC a fourni également des services conseil à trente-neuf projets depuis son lancement en 2010.
IFC joue un rôle majeur dans l’accroissement de l’accès aux financements pour les PME. Le Mécanisme Global de Financement des PME (Global SME Finance Facility) est au centre de la stratégie d’IFC pour aider les institutions financières à mieux répondre aux besoins des PME. Depuis sa création en 2012, ce Mécanisme a fourni plus d’un milliard de dollars en investissements ainsi que des services de conseil à plus de 130 projets dans trente-deux pays, ce qui a contribué à renforcer l’infrastructure financière sur des marchés à faible revenu.
A propos du Groupe BOA
Le Groupe BOA est présentement établi dans dix-huit pays, dont huit en Afrique de l’ouest (Bénin, Burkina Faso, Ghana, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Togo et Sénégal), huit en Afrique de l’est et sur l’Océan indien (Burundi, Djibouti, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Rwanda, Tanzanie et Ouganda) de même qu’en République Démocratique du Congo et en France. Le Groupe BOA est détenu en majorité par BMCE Bank, la troisième banque du Maroc, qui fournit au Groupe un appui stratégique et opérationnel et lui assure un accès aux marchés internationaux grâce à son implantation en Europe, en Asie et en Amérique du nord.   Créé voici plus de trente-cinq ans, le groupe BOA emploie aujourd’hui six mille personnes. Au 31 décembre 2017, le bilan consolidé du Groupe était de 7.7 milliards d’Euros et le résultat nets consolidé de 125.3 millions d’Euros, dont 76 millions d’Euros part du Groupe.
A propos d’IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus grande institution mondiale de développement dédiée au secteur privé au sein de pays émergents. En collaboration avec plus de 2 000 entreprises à travers le monde, nous utilisons notre capital, notre expertise et notre influence pour créer des opportunités et des marchés là où le besoin se fait le plus sentir. Au cours de l’exercice 2017, nos investissements à long terme dans les pays en développement ont atteint le montant record de 19,3 milliards de dollars, et ont permis d’engager le secteur privé dans l’éradication de l’extrême pauvreté et la promotion d’une prospérité partagée. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.ifc.org/french .
Restez connecté
A propos de l’initiative 10,000 Women de Goldman Sachs
10,000 Women de Goldman Sachs est une initiative qui vise à accélérer la croissance économique en offrant aux femmes entrepreneurs à travers le monde des formations en en gestion ainsi qu’un accès aux financements. L’initiative a bénéficié à des femmes dans cinquante-six pays à travers une centaines de partenaires parmi lesquels figurant des universités, des organisations à but non-lucratif et des banques. Avec IFC, 10,000 Women a lancé un mécanisme unique en 2014 pour faciliter l’accès aux capitaux pour les femmes entrepreneurs.