Share this page

IFC lance la formation Business Edge au Cameroun pour soutenir la croissance des petites entreprises

Douala, Cameroun, le 17 février 2010 - IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, a  lancé aujourd’hui Business Edge, un  outil de développement des capacités en gestion, au Cameroun, renforcant ainsi son soutien aux entrepreneurs et aux petites et moyennes entreprises du pays.
Business Edge est un programme d’apprentissage interactif qui offre une formation pour assister les gestionnaires à améliorer leurs connaissances et à gérer plus efficacement leur entreprise. Cette méthodologie a aidé des milliers d’entrepreneurs à améliorer leurs compétences et à développer leur activité dans les marchés émergents en Afrique et dans le monde entier.
“Soutenir le développement des petites et moyennes enterprises est l’une des priorités de la stratégie d’IFC en Afrique. Le lancement de Business Edge au Cameroun souligne l’engagement d’IFC à soutenir la croissance du secteur privé dans le pays” a déclaré Henri E. Rabarijohn, IFC Représentant Régional au Cameroun.
IFC s’est associé avec six  cabinets de conseil camerounais pour délivrer la formation Business Edge aux femmes et hommes d’affaires du pays. Les cabinets de formation et conseil concernés sont : Afrique Audit Conseil (AAC),  Business Management and Solutions (BMS), Diversity Management and Consulting (DMC), PANESS Conseil, FIDA Conseil et Cible.
IFC a déjà certifié 15 formateurs pour délivrer la formation Business Edge au Cameroun, où les petites entreprises dominent le secteur privé mais ont du mal à obtenir le soutien nécessaire pour se développer.
La stratégie d’IFC pour le Cameroun comprend l’accroissement du soutien au secteur des PME, l’amélioration du climat des affaires et un appui plus ciblé pour des investissements directs dans des secteurs clés comme l’énergie et les infrastructures.
IFC est la seule institution financière internationale axée exclusivement sur le secteur privé, le moteur du développement durable dans les marchés émergents. Avec la BIRD, elle cherche actuellement à augmenter son capital afin de renforcer sa capacité à créer des opportunités en faveur des pauvres vivant dans les pays en voie de développement – y compris en soutenant le développement des petites et moyennes entreprises.
A propos d'IFC
IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, crée des opportunités pour que les personnes puissent sortir de la pauvreté et améliorer leur niveau de vie. Nous favorisons une croissance économique durable dans les pays en développement en soutenant le développement du secteur privé, en mobilisant des capitaux privés, et en fournissant des services de conseil et d'atténuation du risque aux entreprises et aux gouvernements. Nos nouveaux investissements ont totalisé 14,5 milliards de dollars au cours de l’exercice budgétaire 2009, contribuant à injecter des capitaux dans les pays en développement au cours de la crise financière. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.ifc.org .