Share this page

IFC investit un million de dollars en Advans Côte d’Ivoire pour stimuler la croissance des entreprises locales

La Société financière internationale (IFC),  Institution du Groupe de la Banque mondiale chargée des opérations avec le secteur privé a annoncé aujourd’hui avoir pris la décision d’investir un million de dollar US  afin d’aider à la création d’Advans Côte d’Ivoire, une institution de microfinance destinée à soutenir la croissance des petites entreprises en Côte d’Ivoire.
L’annonce survient au moment où le vice-président d’IFC pour l’Afrique subsaharienne, Thierry Tanoh, effectue du 12 au 19 juillet 2011 une visite de travail en Côte d’Ivoire destinée á aider á la relance des activités économiques post-crise.
La prise de participation au capital d’Advans Côte d’Ivoire, qui devrait entamer ses activités au début de 2012, souligne l’engagement d’IFC à réagir rapidement pour soutenir les pays d’Afrique  en situation de sortie de crise politique et militaire. Advans Côte d’Ivoire va appuyer  les petites et moyennes entreprises en Côte d’Ivoire dont l’accès aux services bancaires est limité, voire inexistant, ce qui permettra de développer l’accès au financement et de stimuler la croissance économique du pays.
 « Advans Côte d’Ivoire contribuera de manière significative au redressement et au développement de l'économie ivoirienne en fournissant les services financiers de qualité dont les micro-, petites et moyennes entreprises ont besoin pour se développer et créer des emplois » a déclaré Claude Falgon , directeur d’Advans SA SICAR á l’occasion de la signature de l’ accord de crédit á Abidjan le 18 juillet 2011.
Grâce au soutien d’IFC, le portefeuille de microfinance d’Advans Côte d’Ivoire devrait atteindre 35 millions d’USD d’ici la fin de l’année 2017 et la société devrait accorder 100 000 prêts d’ici là, dont la moitié à des femmes.
« L’investissement d’IFC dans Advans Côte d’Ivoire s’inscrit dans le cadre de notre réengagement en Côte d’Ivoire, un pays qui se réveille d’une crise qui a affecté aussi bien sa structure politique, que son tissus économique et social.  Il s’agit donc d’appuyer un des secteurs vitaux de l’activité économique ivoirienne, celui des micro, petites et moyennes entreprises» a indiqué pour sa part Thierry Tanoh ,   Vice-président d’IFC pour l’Afrique subsaharienne.
IFC entretient un partenariat solide et de longue durée avec le groupe Advans, qui développe un réseau d'institutions de microfinance dans les pays en voie de développement et émergeants. IFC a déjà travaillé avec Advans à la création d'institutions de microfinance au Cameroun, en RDC et au Ghana. La stratégie de microfinance d’IFC pour l’Afrique vise à accroitre l’accès au financement dans les régions les plus pauvres par le biais d'institutions de microfinance commercialement viables.
A propos d’IFC
IFC  membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution internationale de développement au service du secteur privé dans les pays en développement. IFC œuvre pour permettre aux individus d’échapper à la pauvreté et d’améliorer leurs conditions de vie. Elle crée des opportunités en apportant des financements aux entreprises pour les aider à créer des emplois et à fournir des services essentiels, en mobilisant des capitaux auprès d’autres bailleurs de fonds, et en fournissant des services de conseil pour promouvoir un développement durable. Pendant l’année fiscale 2011, nos nouveaux investissements ont atteint le chiffre record de 19 milliards de dollars, et ont également soutenu nos clients à créer des emplois, á améliorer leur performance environnementale et a contribuer á la croissance économique de leurs communautés locales. Pour plus d’informations, se rendre sur le site www.ifc.org .
Restez connecté
A propos d’Advans SA
Le siège social d’ Advans SA se trouve au Luxembourg et la société a été créée en décembre 2005. Sa mission consiste à développer un réseau d’institutions de microfinance (IMF) dans les pays en voie de développement et émergeants afin de répondre aux besoins financiers des micro, petites et moyennes entreprises disposant d’un accès limité, voire d’aucun accès, aux services bancaires formels. Le réseau d’Advans s’étend actuellement dans six pays : le Cambodge, le Cameroun, le Ghana, la République démocratique du Congo, la Tanzanie et la Côte d’Ivoire. Les IMF d’Advans servent plus de 257 000 clients aux prêts par le biais de 70 branches et disposent d’un encours de crédit d’environ 64 millions d’euros.  Au cours des trois prochaines années, Advans SA prévoit de créer six à sept nouvelles IMF en Afrique, en Asie et au Moyen Orient. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site : www.advansgroup.com .