Share this page

Le Groupe de la Banque Mondiale Finalise le Financement du Premier Partenariat Public-Privé pour une Autoroute à Péage en Afrique de l’Ouest: Ce projet facilitera les déplacements quotidiens de dizaines de milliers de personnes et stimulera la croissance économique du Sénégal

Paris, France & Dakar, Sénégal, le 15 novembre 2010 —IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale et Eiffage, un acteur européen de premier plan dans les secteurs de la construction et des concessions, ont annoncé aujourd’hui la signature du financement du projet d’autoroute à péage  Dakar-Diamniadio, qui servira d’axe principal d’accès à la ville de Dakar. Cette autoroute à péage améliorera significativement les flux de circulation entrants et sortants de Dakar, facilitant ainsi les déplacements quotidiens de plusieurs dizaines milliers d’habitants et améliorant considérablement l’accès des entreprises aux marchés.
IFC a joué le rôle de Coordinateur Global pour le financement privé de ce projet de référence dont le coût est de 230 millions d’euros. Ce partenariat public-privé porte sur une concession de 30 ans, attribuée à Eiffage, pour construire, financer, exploiter et maintenir une autoroute à péage d’environ 25 kilomètres reliant Dakar à Diamniadio. La participation d’IFC pour son propre compte s’élève à 22,5 millions d’euros sous la forme de prêts senior et subordonné à long terme, aux côtés de financements additionnels pour un montant d’environ 40 millions d'euros fournis par Banque Ouest-Africaine de Développement, la Banque Africaine de Développement et la CBAO, l’une des principales banque commerciale sénégalaises.
Le projet d’autoroute à péage Dakar-Diamniadio constitue la composante privée d’un partenariat public-privé d’envergure, d’un coût total de 419 millions d’euros, mené par la Banque mondiale avec le soutien de la Banque Africaine de Développement et de l’Agence Française de Développement. La Banque mondiale a joué un rôle clé dans la structuration de cette concession d’autoroute à péage, une première en Afrique de l'Ouest. Le périmètre de ce partenariat public-privé inclut également un plan de développement urbain intégré visant à moderniser et restructurer le quartier défavorisé de Pikine, situé à la périphérie de Dakar.
« Le secteur privé a un rôle clé à jouer dans l’accélération du développement des infrastructures en Afrique, et le groupe Banque Mondiale s’est engagé à soutenir les gouvernements de la région en la matière au bénéfice de leurs citoyens », a affirmé Sanjivi Rajasingham, manager du secteur des transports de la Banque mondiale pour la région Afrique.
« La construction de cette autoroute à péage illustre le potentiel des Partenariats Public-Privé et d’une coopération étroite entre gouvernements, institutions de développement et  secteur privé, travaillant ensemble à créer des solutions pérennes et innovantes pour répondre aux besoins de l'Afrique en matière d'infrastructures » a déclaré Bertrand de la Borde, manager du secteur des infrastructures en Afrique d’IFC.
« Nous sommes très heureux de finaliser le financement de ce projet innovant et apprécions pleinement le rôle de Coordinateur Global joué par IFC et, plus généralement, le fort engagement de tous les prêteurs soutenant Eiffage. Ce partenariat public-privé renforce encore plus le partenariat à long terme entre Eiffage et la République du Sénégal » a déclaré Max Roche, directeur financier du groupe Eiffage.
Actuellement, plus de 100 000 véhicules entrent et sortent de Dakar tous les jours, empruntant pour ce faire une route nationale à double voie, entraînant ainsi de sérieux embouteillages qui affectent les mouvements de biens et de personnes. L’autoroute à péage Dakar-Diamniadio réduira la durée moyenne du trajet Dakar-Diamniadio, qui peut prendre jusqu’à 2 heures, à moins de 30 minutes. Elle contribuera en outre à moderniser les infrastructures routières de Dakar, créant un accès fluide au poumon économique du Sénégal, de ce fait, soutenant directement les objectifs de croissance économique du Sénégal.
À propos d’IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution internationale de développement au service du secteur privé dans les pays en développement. IFC œuvre pour permettre aux individus d’échapper à la pauvreté et d’améliorer leurs conditions de vie. Elle crée des opportunités en apportant des financements aux entreprises pour les aider à créer des emplois et à fournir des services essentiels, en mobilisant des capitaux auprès d’autres bailleurs de fonds, et en fournissant des services de conseil pour promouvoir un développement durable. Durant la période d’incertitude économique actuelle, nos nouveaux investissements ont atteint le chiffre record de 18 milliards de dollars pour l’exercice financier 2010. Pour plus d’informations, consulter le site www.ifc.org .
A propos d’Eiffage
Eiffage est une figure de premier plan du secteur européen des concessions et des travaux publics, opérant par le biais de cinq branches d'activité : les concessions et les partenariats public-privé, la construction, les travaux publics, l’énergie et les métaux. Ces domaines d’expertise étroitement liés ont permis au groupe de s’attaquer à des projets ambitieux tels que le viaduc de Millau et le stade de la métropole de Lille. D’autres projets illustrant le champ d’activité du groupe incluent l’autoroute A65 Pau-Langon, le centre hospitalier de la région sud de Paris et le siège de la police nationale. L’expérience conjointe de plus de 70 000 employés a permis Eiffage de générer des revenus de plus de 13 milliards d’euros, dont 15 pour cent issus de projets internationaux dans quinze pays environ, européens pour l’essentiel. Quelques 85 pour cent des employés d’Eiffage en France sont également actionnaires du groupe. Pour de plus amples informations sur Eiffage, veuillez consulter le site de la société à l’adresse suivante : www.eiffage.com .