Share this page

Les principaux acteurs du secteur de l'habillement en Haïti s'associent pour aider à créer des opportunités d'investissement

Port-au-Prince, 15 Juin 2021.- Des acteurs clés des secteurs public et privé haïtiens s'associent pour stimuler la croissance de l'industrie de l'habillement en Haïti, dans le cadre du projet de la Société financière internationale (IFC) - membre du Groupe de la Banque mondiale - qui contribuera à créer des opportunités d'investissement et à promouvoir la création d'emplois.
 
Un Secrétariat Technique a été installé aujourd'hui pour faciliter la collaboration entre les acteurs clés de ce projet d'une durée de quatre ans. Il est composé de représentants du Ministère de l'Économie et des Finances (MEF), du Ministère du Commerce et de l'Industrie (MCI), du Centre de Facilitation des Investissements (CFI), de l'Association des Industries d'Haïti (ADIH), du Bureau du Médiateur du Secteur Textile  (BMST)et de Better Work Haïti (BW). Ce groupe discutera de l'avancement du projet, de la priorisation et de la stratégie globale pour exploiter le potentiel du secteur. L'IFC jouera un rôle de facilitateur, en rapprochant les institutions, les entreprises, les associations et les investisseurs locaux et internationaux.
 
"L'IFC considère le secteur de l'habillement comme un important moteur d'investissements du secteur privé qui peut améliorer le bien-être de la population haïtienne", a déclaré Judith Green, Directrice de l'IFC pour les Caraïbes. "L'IFC travaille avec succès dans ce secteur depuis plus de 10 ans, et nous savons que nous pouvons faire plus pour aider ce secteur à se développer", a-t-elle ajouté.
 
La stratégie de relance d'Haïti, PREPOC 2023, inclut également le secteur textile comme l'un des plus importants pour réaliser la transformation et la diversification économiques au cours des trois prochaines années.
 
Depuis son lancement en janvier 2021, le projet de création d'opportunités d'investissement a fourni un soutien effectif à l'industrie par le biais d'information commerciale ciblée ainsi qu'un appui aux transactions afin d'accroître les opportunités commerciales pour les fabricants en Haïti. Malgré l'impact négatif de la pandémie, la plupart des entreprises du secteur connaissent actuellement un regain des commandes et fonctionnent presque à pleine capacité. 
 
"Notre collaboration fructueuse avec la IFC a permis aux entreprises privées du secteur textile de bénéficier d'un transfert de savoir-faire et d'une assistance technique pour améliorer leurs capacités", a déclaré le Ministre de l'Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert.
 
À l'avenir, le projet se concentrera sur l'augmentation de la capacité des producteurs existants sur le marché, sur le développement d'orientations opérationnelles et de plans de continuité, et sur l'amélioration générale de l'environnement commercial et de la compétitivité. Il s'agit notamment d'identifier les obstacles à la croissance du secteur et de proposer des solutions.
 
En outre, le projet prévoit également d'aider à développer une nouvelle proposition de valeur pour Haïti en tant que destination d'investissement pour le nearshoring, en profitant de sa proximité et de son accès au marché américain, en plus des conseils pour aider les fabricants à produire des biens avec plus de valeur ajoutée, attirant ainsi de nouveaux investissements et acteurs. Ces résultats contribueront aux objectifs de développement durable, par la mobilisation de ressources financières, d'emplois et d'exportations.
 
"Je vois le secteur de l'habillement comme un catalyseur pour d'autres marchés importants et lucratifs qui apporteront plus d'investissements", a déclaré le Ministre du Commerce et de l'Industrie, Jonas Coffy.
 
Le projet Créer des opportunités d'Investissements en Haïti est financé par le Korea-IFC Partnership Program (KIPP), la Facility for Investment Climate Advisory Services (FIAS) et le Fonds de partenariat du Groupe de la Banque mondiale pour les objectifs de développement durable.
 
L'industrie de l'habillement est le plus grand employeur et exportateur formel d'Haïti, avec plus de 55 000 travailleurs, dont la plupart sont des femmes. Parmi les autres opportunités d'investissement complémentaires, les espaces immédiatement disponibles dans les parcs industriels publics en Haïti pourraient représenter plus de 70 millions de dollars d'opportunités d'investissement, avec 9 500 nouveaux emplois dans les prochaines années.
 
A propos d'IFC :
IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus grande institution mondiale de développement axée sur le secteur privé dans les marchés émergents. Nous travaillons dans plus de 100 pays, en utilisant notre capital, notre expertise et notre influence pour créer des marchés et des opportunités dans les pays en développement. Au cours de l'exercice 2020, nous avons investi 22 milliards de dollars dans des entreprises privées et des institutions financières des pays en développement, tirant parti du poids du secteur privé pour mettre fin à l'extrême pauvreté et stimuler la prospérité partagée. Pour plus d'informations, visitez le site www.ifc.org.
 
Restez connecté :
www.ifc.org/lac
www.twitter.com/IFC_LAC
www.linkedin.com/company/ifc-américa-latina-y-el-caribe
www.facebook.com/IFCwbg
www.instagram.com/ifc_org/
www.youtube.com/IFCvideocasts
www.twitter.com/IFC_org
www.ifc.org/SocialMediaIndex